P...

Boris Pahor
Révélé en France par l'éditeur Pierre-Guillaume de Roux, qui publie en 1990, à la Table ronde, Pèlerin parmi les ombres, récit bouleversant de sa déportation dans un camp nazi en territoire français, le Slovène Boris Pahor continue à chaque nouveau roman de visiter les grands thèmes qui lui sont chers : l'amour, la souffrance et la défense des cultures minoritaires. Car dans son œuvre tout est lié, du souvenir douloureux des mois d'emprisonnement à Struthof, dans les Vosges, pour son opposition au régime fasciste, au refus des éditeurs italiens de publier son témoignage dans les années 1980. Nonagénaire aux allures de jeune homme, il publie avec La Porte dorée un roman d'amour plein de sensualité, et continue avec énergie de faire entendre sa différence.
Nicos Panayotopoulos
Nicos Panayotopoulos, né en 1963, est ingénieur de formation. Il vit et travaille à Athènes en tant que cinéaste et romancier. Il fut d'abord directeur de la photographie pour les plus grands réalisateurs grecs (Ado kyrou, Pandelis Voulgaris, Nikos Pertakis ou Alexis Damianos) et il commença par réaliser des publicités. Le gène du doute, son deuxième roman, a reçu un accueil enthousiasme non seulement en Grèce mais aussi en Allemagne et en France.
Jean-Noël Pancrazi
Jean-Noël Pancrazi est né en 1949 en Algérie. D'origine corse, il quitte l'Algérie avec ses parents après l'indépendance pour s'installer en métropole. Il collabore au monde des Livres et a écrit plusieurs romans dont L'Heure des adieux , Madame Arnoul (1995), qui évoque son enfance algérienne, et Long séjour (1998) qui ont obtenu plusieurs prix littéraires. Il a publié aux Editions Gallimard Tout est passé si vite qui a obtenu le Grand Prix de l'Académie Française en 2003. Dans Quartier d'hiver, le narrateur évoque la vie d'un bar gay, ses amours avec un jeune sans abri, son amitié avec un peintre adonné au S/M, sur fond d'épidémie de sida. Il est membre du jury du prix Renaudot depuis 1999.
Jean-Bernard Papi
Jean-Bernard Papi, né en 1939 à Angoulême, est l'auteur de plusieurs romans, recueils de nouvelles et de poèmes. Il a état lauréat du Prix de la Nouvelle de Saint-Quentin en 1993 et a reçu le Prix Claude Farrèe 2005 pour Socrate et les technocrates.
Joseph Pearce
Né aux environs de Bruxelles en 1951, Joseph Pearce est critique littéraire et chroniqueur pour les deux grands quotidiens flamands "De Morgen" et "De Standaard". Il est l'auteur de plusieurs romans dont Graines de pavot (Actes Sud, 2007) dans lequel le lecteur retrouve Félix et surtout Else Peritz, le personnage énigmatique de Terres de promesse.
José Luis Peixoto
Licencié en Langues et Littératures Modernes (Anglais et Allemand), José Luis Peixoto, né au Portugal en 1974, débute comme journaliste et critique littéraire, tout en publiant des textes de poésie et de prose et gagne, trois années de suite, le Prix des Jeunes Créateurs. A 26 ans, il publie Sans un regard : une écriture exceptionnelle, qui lui valut le Prix Saramago du meilleur roman de langue portugaise (tous pays confondus). Ce court récit dédié à la mort de son père devient un livre culte dans son pays, tout comme le recueil de poèmes qui a suivi.
Sa poésie, reprise et traduite dans des revues et anthologies internationales, lui a également valu plusieurs prix. Quand à ses pièces de théâtre, elles ont été représentées sur quelques-unes des scènes européennes les plus prestigieuses, à Paris ou Bruxelles.

Philippe Perchoc
Il travaille au service de recherches du Parlement européen sur les politiques d'élargissements, de sécurité et de voisinages de l'Union européenne. Professeur invité à l'Université catholique de Louvain, à Sciences Po et au Collège d'Europe, il est également l'auteur de Les États baltes et le système européen (1985-2004). Être européen et le devenir (P. Lang, 2014).
« Je voyage beaucoup. Et quand on traverse l’Europe, on entend toutes sortes d’histoires, qui attendent d’être racontées. C'est l'objet de ce livre. Rédigé sous forme de lettres, il souligne une dizaine de défis majeurs que l’Europe doit aujourd’hui relever. Chaque lettre est écrite depuis une ville européenne en lien avec l’enjeu qui en est l’objet. » Philippe Perchoc

Anne Percin
Née en 1970, Anne Percin vit en Bourgogne. Elle a publié, pour des lecteurs adolescents, Point de Côté (Editions Thierry Magnier, 2006), L'âge d'ange (L'Ecole des Loisirs, 2008) et N'importe où hors de ce monde (Oskar, 2009).
Prix Jean Monnet des Jeunes Européens en 2010 : Bonheur fantôme - éd. Rouergue
Arturo Perez-Reverte
Arturo Perez-Reverte est né en 1951 à Cartagène (Espagne). Licencié en Sciences politiques et en journalisme, il a travaillé longtemps comme grand reporter et correspondant de guerre pour la télévision espagnole durant une vingtaine d'années, notamment pendant la crise du Golfe, en Bosnie et au Liban. Il a également fondé une revue appelée Defensa. Il partage à présent sa vie entre l'écriture et sa passion pour la mer et la navigation. En 2003, il est élu à l'Académie royale espagnole. Son œuvre, entre policier et roman historique, est souvent très documentée.
Prix Jean Monnet de Littérature européenne  1997 : La peau du tambour, éd. Le Seuil - Traduit de l'espagnol par Jean-Pierre Quijano.
Martine Perrin
Architecte de formation, Martine Perrin travaille sur des scénographies théâtrales et pour le design. Elle est l’auteur de livres pour les petits, dont la collection Devine qui je suis ? et Méli-Mélo, parus chez Milan. Elle a obtenu le prix Sorcières 2004, catégorie tout-petits pour son album Méli-Mélo. Elle fait "des albums comme des objets, […] pour proposer aux petits et tout-petits de regarder autrement. Pour qu’ils s’étonnent, qu’ils dissocient, qu’ils associent, qu’ils imaginent, qu’ils créent et surtout qu'ils s'amusent".
Patrick Pesnot
Patrick Pesnot a travaillé comme grand reporter pour la première chaîne puis comme journaliste free-lance pour la radio (Europe 1, RTL, France Inter), la télévision (FR3, Antenne 2, TF1) et la presse écrite (Le Point, Les Nouvelles littéraires…). Scénariste, il a par ailleurs adapté pour la télévision des œuvres littéraires et collaboré à des émissions et séries télévisées (Les Dossiers de l'écran et Les Cinq dernières minutes sur Antenne 2 et France 2, Série noire et Navarro sur TF1). Il est aujourd'hui chroniqueur sur France Info et présentateur depuis 1997 de la fameuse émission du samedi après-midi sur France Inter, Rendez-vous avec Monsieur X.
Pia Petersen
Native du Danemark, Pia Petersen se partage entre Paris et Marseille. Après avoir obtenu une maîtrise de philosophie à la Sorbonne, elle ouvre à Merseille une librairie renommée, 'Le Roi Lire', qui lui laisse le temps de se dédier à son occupation favorite : l'écriture. Elle est l'auteur de plusieurs romans : Le jeu de la facilité (Autre Temps, 2002), chez Actes Sud, Parfois Il discutait avec Dieu (2004), Une fenêtre au hasard (2005) et Passer le pont (2007). Elle aborde régulièrement des questions sociales ainsi que le thème de l'exclusion dans ces récits.
Goran Petrovic
Goran Petrovic, né en 1961, a été bibliothécaire puis éditeur après des études de lettres. Il est lauréat des plus grands prix littéraires de son pays. Entre l'Occident et l'Orient, sur la ligne de fracture de la chrétienté, un petit pays, la Serbie, cherche son chemin. C'est ce qu'illustre la métaphore centrale du roman Le Siège de l'église Saint Sauveur, celle de l'église du Saint-Sauveur qui s'élève dans les airs pour échapper au pillage et au massacre de l'armée des Bulgares et des Coumans qui l'assiège. Son premier roman traduit en français, Soixante-neuf tiroirs, met en scène des lecteurs qui se rencontrent – au sens propre – dans les livres.
Dorothée Piatek
Dorothée Piatek pose un regard tendre et sensible sur le monde.
C’est un professeur de français qui lui transmet la passion des livres. Et l’écriture devient un élément essentiel de sa vie, avec en 2002, la parution de son premier roman : « Je vis avec mes héros, je les laisse prendre forme et s’installer dans mon esprit. Il m’arrive souvent de rallumer la lumière pour noter une phrase importante et parfois j’écris même dans le noir. » Parmi ses albums : Le jardin de Tonio, L’allumeur de rêves, L’horizon bleu aux éditions Petit à Petit.
Gilda Piersanti
Gilda Piersanti, née en 1957 à Tivoli, écrit des romans policiers. Critique littéraire, traductrice de littérature française et commissaire d'exposition, elle se consacre depuis 1995 à l'écriture. Le roman Médées revisite le mythe de Médée sous les traits d'une avocate, obnubilée par le désarroi de sa cliente en instance de divorce, qui livre une bataille féroce pour lui faire obtenir la garde de sa fille. Bien vite un jeu de miroirs s'établit entre l'avocate et sa cliente, et l'histoire se transforme en tragédie.
Mazarine Pingeot
Mazarine Pingeot, normalienne, agrégée de philosophie et écrivain, est aussi chroniqueuse littéraire à la télévision. Elle est notamment l'auteur de Zeyn ou la reconquête et ils m'ont dit qui j'étais. Dans son dernier livre Bouche cousue paru en février 2005, Mazarine Pingeot revient sur son enfance et sa vie d'enfant caché. Depuis le 22 janvier 2010 elle présente une nouvelle Web émission confidence intitulée Le Café, notamment en partenariat avec Dailymotion. L'émission est disponible sur le site de Dailymotion.
Rosie Pinhas-Delpuech
Rosie Pinhas-Delpuech est née en 1946 à Istanbul où elle a vécu jusqu'à son départ en 1965 pour la France pour suivre des études de philosophie et de lettres à Paris. Elle décrit son ouverture au monde à travers les langues dans Suite byzantine, premier titre d'une trilogie. Elle a été professeur de philosophie et de français dans des lycées et universités en Israël, et responsable de la collection "Lettres hébraïques" chez Actes Sud, Rosie Pinhas-Delpuech est traductrice littéraire de l'hébreu.
Lucile Placin
Lucile Placin compose des univers multicolores faits de collages-peintures et crayons. L'absurde, l'humour et la poésie sont ces sujets de prédilection. Pendant ses études, elle se découvre un goût prononcé pour l’illustration, notamment jeunesse. Diplômée en 2005, elle se lance immédiatement dans ce secteur et travaille en free-lance dans son atelier à Biarritz. Elle a déjà publié plusieurs albums chez différents éditeurs notamment Casterman, Actes Sud Junior, Rue du monde, Gallimard, Nathan,Fleurus, Lito, Milan...
Safet Plakalo
Safet Plakalo a passé sa vie à Sarajevo où il est devenu journaliste et écrivain. Après la création du SARTR, théâtre de guerre de Sarajevo, avec Dubravko Bibanovic, Safet Plakalo se consacre au théâtre à la fois comme dramaturge, metteur en scène, chroniqueur et critique de théâtre. Il est depuis 1993 directeur artistique du SARTR qui est devenu le véritable ambassadeur de la Bosnie-Herzégovine en Europe.
Anne Plantagenet
Anne Plantagenet est auteur de romans, de biographies, de traductions de romans espagnols et sud-américains.
Entre sex-shops et crèches familiales, où l’on croise aussi bien des bourgeois essoufflés que des SDF éperdus, une couturière chinoise, un volcan islandais, une Coupe du monde de football, Nation Pigalle est la radiographie brutale d’une société de consommation malade, d’une France en quête d’identité, dont la vérité peut-être ne se trouve plus sur les  passeports mais dans le chant qui s’élève de ses rues.
Patrice Pluyette
Né en 1977 en région parisienne, Patrice Pluyette décide d'interrompre les concours pour l’enseignement et se consacre à l’écriture en 2002. Il a publié un recueil de poèmes, des récits et des romans. Dans son dernier livre La traversée du Mozambique par temps calme, le capitaine Belalcazar, archéologue à la retraire et vague descendant d'un conquistador espagnol, met les voiles vers la route du Pérou pour trouver l'or et la mystérieuse cité inca de Païtiti. Seulement rien ne se passe comme prévu et on a pas fini d'être surpris. Pour ce roman, le 19e Festival international de géographie lui décerne le Prix Amerigo Vespucci en 2008, ainsi que le Prix Pierre Mac Orlan.
Rosemarie Poiarkov
Née à Baden près de Vienne en 1974, Rosemarie Poiarkov a fait des études de philosophie, de philologie et de sciences politiques à Vienne où elle travaille comme dramaturge et metteur en scène. Elle a publié en 2001 Eine CD lang, Liebesgeschichte (Le temps d'un CD, histoires d'amour) et en 2007, son premier roman, Wer, wenn nicht wir ? (Qui, à part nous ?).
Vincent Poirier
Vincent Poirier est l’auteur de La guerre des cornuelles : un roman à la verve inventive et aux pittoresques personnages, à commencer par Raymond Cornuelle… qui à dix jours des Rameaux constate non sans inquiétude que son boulanger, le seul qui sache faire la cornuelle - a disparu… Si Raymond Cornuelle est le héros de ce livre, la ville d’Angoulême, les Charentais et leur gastronomie y tiennent une place de choix.
Grégoire Polet
Grégoire Polet est né en 1978, à Bruxelles. Il a fait des études de lettres à Louvain-la Neuve, Paris et Madrid et est docteur ès lettres (hispaniste). Depuis 2005, il a publié quatre romans aux éditions Gallimard : Madrid ne dort pas,  Excusez les fautes du copiste, Leurs vies éclatantes et Chucho.
On dit que 6 poignées de main suffisent pour relier une personne à une autre. Appliquant cette théorie au roman, Grégoire Polet présente Barcelone à travers une vingtaine de personnages, dont les destins se croisent, se perdent et se retrouvent. Au centre de cet écheveau, la capitale catalane en majesté : son architecture, son fonctionnement politique, ses atmosphères.
Eddie Pons
Né à Carcassonne, d’origine espagnole, Eddie Pons est ouvrier sérigraphe puis maquettiste de presse. Ses dessins sont publiés dans Plaza et Le Paysan du Midi. Il est l’auteur d’albums cultes publiés aux éditions Au Diable Vauvert dont Petit nécessaire de toilette à l’usage de ceux qui s’astiquent avant la corrida, réalisé avec Jacques Durand. Il est aussi réalisateur de courtsmétrages et de documentaires : La Mort du torero, Éclats de Feria, mémoires de Nîmes.
Alek Popov
Alek Popov est né à Sofia en 1966. Romancier, nouvelliste, auteur de pièces radiophoniques, scénariste et essayiste, il dirige aujourd'hui la Maison du livre pour enfants et jeunes adultes à Sofia, et la rédaction de la revue littéraire Rodna retch. Son roman Mission Londres évoque avec truculence la vie quotidienne au sein d'une ambassade bulgare à Londres. Parmi ses nombreux recueils de nouvelles, on peut citer L'autre mort (Éditions Jeunesse, 1992), Rêves obscènes (Reporter, 1994), Jeux de magie (Hemus, 1995) ), Le cycle du chou (Anubis, 1997), La route de Syracuse, (Literaturen Forum, 1998), Niveau débutants (Zvezdan press, 2002). Son roman, Mission Londres (Zvezdan press, 2001) a rencontré un certain succès.
Julian Press
Né à Hambourg, Julian Press a commencé très tôt à se pencher par-dessus l'épaule de son père, auteur-dessinateur. Après des études d'arts graphiques, il débute dans l'édition pour la jeunesse, puis travaille en agence de publicité. Il poursuit aujourd'hui sa carrière d'auteur-dessinateur dans la presse pour enfants à Hambourg. Il a publié plusieurs livres et créé deux boîtes-images pédagogiques.
Giorgio Pressburger
Né en 1937 à Budapest, Giorgio Pressburger s'installe en Italie en 1956. Diplômé de l'Accademia d'Arte de Rome, il est réalisateur d'émissions radiophoniques, metteur en scène de cinéma, de théâtre et d'opéra, auteur de théâtre. Il a publié romans et nouvelles dont un recueil et un roman (Histoires du Huitième District) écrits avec son frère Nicola. Seul, il signe de nombreux recueils de nouvelles et des romans comme La Loi des espaces blancs en 1990 et Les Jumeaux, paru huit ans plus tard. Giorgio Pressburger, écrivain reconnu, reçoit le prix Viareggio 1998 pour La Neige et la Faute, et le prix Elsa Morante pour L' Horloge de Munich.
Mileta Prodanovic
Ca pourrait bien être votre jour de chance (Intervalles, traduit du serbe par Chloé Billon), premier livre traduit de Mileta Prodanović, est à découvrir dès demain en librairie. Un regard critique sur la société serbe, la classe politique (de quelque bord qu’elle soit) et la corruption décuplée par la transition postcommuniste mais aussi, avec une ironie non dénuée de tendresse, sur la mentalité et les petits travers de ses compatriotes. Ce roman, avec pour sous-titre : un livre collatéral et politiquement absolument incorrect, se situe durant les bombardements de Belgrade par l’OTAN. Les événements sont traités avec une ironie et un cynisme qui n’épargnent aucun des deux camps.
Anne Provoost
Née à Poperinge en 1964, Anne Provoost vit à Anvers. Auteur d'essais et de romans pour la jeunesse couronnés de nombreux prix en Belgique comme à l'étranger, elle vient de recevoir en Flandre le Prix triennal de la prose pour Regarder le soleil.