Q...

 

Serge Quadruppani
Serge Quadruppani est né en 1952 près de Toulon. Après avoir exercé divers petits métiers, il a commencé à écrire et traduire des livres vers l’âge de trente ans. Journaliste, traducteur d'anglais et d'italien, il est l'auteur de nombreux romans et essais. Il est également Directeur de la bibliothèque italienne aux Editions Métailié. Son roman La nuit de la dinde, édité en 2003, a reçu le Prix du Roman du Var 2003 et le Prix interlycées professionnels de Nantes 2004.
Maurizio A.C. Quarello
Plusieurs fois primé en France et à l'étranger, le travail de Maurizio A.C. Quarello frappe par sa qualité exceptionnelle. Il a illustré des contes et des albums en Italie, en Suisse, en Espagne et vit aujourd'hui en République Tchèque. Un véritable Européen, qui se joue des frontières comme des limites. Aux éditions Sarbacane, il a notamment publié : Le voyage de la femme éléphant, Olga et les masques, Mister Corbeau.
Yann Queffelec
En 1978, Yann Queffelec décide de se consacrer à l'écriture après une rencontre inopinée avec l'éditrice Françoise Verny. Il entame sa carrière d'écrivain en éditant à 32 ans une biographie de Béla Bartók. Son roman Les Noces barbares est couronné du prix Goncourt en 1985. Depuis, ce Breton publie de manière assez régulière. Ses personnages sont bien souvent des écorchés vifs.
Mieux que personne, Yann Queffélec sait manier l'écriture comme un poinçon, en vue de descendre jusqu'aux tréfonds de la nature humaine, de remuer les pulsions primitives et les démons qui agitent tous les cœurs. Il a également signé les paroles d'un album de Pierre Bachelet.
Michel Quint
Michel Quint, célèbre auteur d'Effroyables jardins (paru en septembre 2000 aux éditions Joëlle Losfeld), né en 1949 dans le Nord-Pas-de-Calais, a publié de nombreux ouvrages dont des romans noirs et des nouvelles. Il est titulaire d'une licence de Lettres classiques et d'une maîtrise d'études théâtrales. Durant ses années dans l'enseignement qu'il quitte en 2009, l'auteur commença par écrire du théâtre pour Théâtre Ouvert, puis pour France Culture, qui diffusa également ses feuilletons radiophoniques. Il obtient le Grand Prix de la littérature policière en 1989 pour Billard à l'étage.
Après avoir évoqué d'autres périodes troubles de l'Histoire, l'auteur, attaché au devoir de mémoire, revient dans L'espoir d'aimer en chemin sur la guerre d'Algérie et sur les dissensions qui ont opposé les partisans de l'Algérie française à ceux de l'indépendance.
Bernard Quiriny
Né en Belgique en 1978, Bernard Quiriny s'est fait connaître par ses papiers à Chronic'Art dans le domaine de la littérature et dans celui du jazz. L'angoisse de la première phrase est son premier ouvrage publié. La virtuosité avec laquelle il compose ses nouvelles, où le fantastique se mêle au drolatique et à l'ironique, fait de lui un héritier digne d'Edgar Allan Poe et de Borges, et se retrouve dans ses Contes carnivores.