W...

Abdourahman A. Waberi
Né à Djibouti en 1965, Abdourahman A. Waberi est l'auteur de plusieurs recueils de nouvelles et romans dont Le Pays sans ombre, Aux États-Unis d'Afrique, salués par la critique et récompensés de nombreux prix. Il vit entre Paris et les États-Unis où il enseigne la littérature.
Son livre Passage des Larmes est paru chez Lattès en 2009. « Marquées par une écriture très libre et riche en métaphores, où la fable côtoie une critique politique virulente, les fictions de Waberi s’inscrivent dans la continuité d’une production poétique baignée par l’atmosphère et les paysages de la Corne de l’Afrique». Son œuvre est traduite en une dizaine de langues.
Martina Wachendorff
Allemande, germaniste, Martina Wachendorff a participé à l'émergence du mouvement vert en Allemagne. Elle travaille dans l'édition en France et écrit en français. Elle a à son actif deux romans écrits en langue française. Le baiser électrique (éditions Gallimard, 2001), est son premier roman, un roman épistolaire. Son second roman, L'impossible enfant, est paru chez Rivages/Noir. Elle dirige aux éditions Actes Sud les collections "Lettres allemandes" et "Cactus".
Angel Wagenstein
Né en 1922 dans une famille juive de Plovdiv, Angel Wagenstein a passé son enfance en exil à Paris. Il retourne dans son pays à la faveur d'une amnistie. Durant la Seconde Guerre mondiale, des actes de sabotage lui valent d'être interné dans un camp de travail, d'où il s'évade pour rejoindre les rangs des Partisans. Dénoncé, torturé et condamné à mort, il ne doit son salut qu'à l'arrivée de l'Armée Rouge. Il entame par la suite une brillante carrière de scénariste et de réalisateur.
Auteur d'une vingtaine de longs-métrages et d'autant de documentaires, il a reçu nombre de distinctions internationales, et notamment le Prix Spécial du Jury à Cannes en 1959 pour Étoiles. Son activité antifasciste et antitotalitaire lui a valu d'être nommé Chevalier dans l'ordre du mérite français.
Prix Jean Monnet de Littérature européenne 2004 : Adieu Shangai - éd. Esprit des Péninsules - Traduit du bulgare par Krasimir Kavaldjiev.
Martyn Waites
Originaire du Nord de l'Angleterre, Martyn Waites s'est d'abord passionné pour le theâtre puis pour le roman noir sur les pas de James Ellroy, James Lee Burke, James Crumley ou Robin Cook. Ses romans noirs témoignent d'une véritable décomposition de la société anglaise.
Wei-Wei
Wei-Wei est née en Chine en 1957, vit en Angleterre et écrit en français. Elle apprend notre langue en lisant Victor Hugo et André Gide. Grâce à une bourse, elle étudie à Paris lorsque éclate le massacre de la place Tian'anmen. Elle décide alors de ne plus retourner vivre en Chine. Son roman Fleurs de Chine raconte la vie de dix femmes chinoises sur fond de scènes de batailles et de révolution culturelle.
Sa vie comme ses romans sont une succession de péripéties et de dénouements inattendus, dans lesquels se croisent une multitude de personnages. Wei Wei nous invite à découvir la Chine, les tumultes, les bouleversements sociaux, politiques et culturels de son histoire, dans un regard plein de lucidité, de compassion et d’humour.

 
Tecia Werbowski
Tecia Werbowski a écrit plusieurs romans, des nouvelles et un essai. Assistante sociale de formation, elle consacre dorénavant sa vie à la littérature. Ses œuvres ont été traduites en plusieurs langues et adaptées pour le théâtre, la radio et la télévision.
L'auteur du mélancolique Ich bin Prager (éditions Les Allusifs, 2003, traduit du polonais par Elisabeth Destrée-Van Wilder), est polonaise et partage sa vie entre Prague et Montréal, citoyenne du monde à l'image de son attachant antihéros. Avec ce sixième livre, elle raconte le chaos de la seconde moitié du XXème siècle, d'une écriture en demi-teintes, sensuelle, précieuse. Elle a publié également Nota love story aux Éditions Metropolis en 2009.
Tommy Wieringa
Tommy Wieringa est né en 1967 aux Pays-Bas. Après avoir passé une grande partie de sa jeunesse aux Antilles néerlandaises, il a étudié l'histoire et le journalisme.
Il est auteur de scénarios pour la télévision, de pièces radiophoniques et publie régulièrement des chroniques et des articles dans la presse néerlandaise. Tout sur Tristan est son troisième roman et sa première œuvre traduite en français, il vient de recevoir aux Pays-Bas le Prix Halewijn.
John Williams
Né en 1961 au pays de Galles, John Williams a grandi dans la vallée de Glamorgan et effectué sa scolarité à Penarth, dans ce quartier des docks qui constitue le cadre principal de ses livres. En 1994, il fait paraître Bloody valentine : a killing in Cardiff, inspiré par le procès des meurtriers présumés de Lynette White. Son enquête sur cette triple erreur judiciaire l'amène à fréquenter le monde des prostituées et des petits truands.
Parallèlement à son travail d'écrivain, il occupe le poste de "crime consultant" chez l'éditeur Serpent's tail, où il a publié des auteurs aussi considérables que George Pelecanos, Vicki Hendricks, ou David Peace.
Joseph Winkler
Fils de paysans catholiques, Joseph Winkler, né en 1953 en Carinthie, brasse dans ses romans cette matière villageoise faite de secrets, d'interdits et de hontes. Il s'est rapidement acquis la réputation de trublion dans la littérature autrichienne. Sa langue même est une insurrection violente contre la chape de silence imposée par le consensus social.
Auteur de récits et de romans, il a obtenu, entre autres, le prix Alfred Döblin et dernièrement le prix Büchner.